Fermer

Chirurgien esthétique : La compétence avant tout !

22 Juin 2015
Share on Facebook0Google+0Email to someoneTweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0

S’il est vrai que n’importe quel médecin peut pratiquer une intervention de chirurgie esthétique (aucun organe vital n’est concerné par le geste chirurgical), ce qui fait la différence et la réussite de l’intervention, c’est la technique qui s’acquiert après de nombreuses années passées au côté d’un chirurgien esthétique chevronné.

Face à l’engouement des patients pour les actes de chirurgie esthétique, le conseil national de l’ordre des médecins, l’académie de médecine et le ministère de la santé ont intégré en 1989 la chirurgie esthétique dans la qualification de chirurgie plastique reconstructrice, qui fut renommée par la suite chirurgie plastique reconstructrice et esthétique.

En tant que discipline officielle, la pratique de la chirurgie esthétique  implique d’effectuer un internat en chirurgie générale, le suivi d’une spécialisation en chirurgie plastique, puis de passer des examens, afin d’obtenir la reconnaissance du conseil national de l’ordre des médecins.

Dans le cadre de son activité, le chirurgien esthétique doit fournir à ses patients l’ensemble des informations relatives à l’intervention souhaitée.

Le numéro d’inscription au conseil national de l’ordre des médecins doit être mentionné et communiqué aux patients, afin qu’ils puissent se renseigner sur les qualifications du chirurgien esthétique.

Les documents signés et approuvés par les patients attestent la légalité du contrat passé entre le chirurgien et son patient.

Au vu des risques inhérents à la pratique de la chirurgie, la prudence doit donc être de mise.

Les valeurs sûres :

  1. La vérification des qualifications du chirurgien esthétique sur le site du conseil national de l’ordre des médecins permet d’apprécier les réelles compétences du praticien.
  2. Le bouche-à-oreille qui vise à partager son expérience apporte de précieux renseignements sur les qualités du chirurgien esthétique.
  3. Attention aux publicités tapageuses et aguicheuses qui présentent le chirurgien esthétique comme un « ténor » dans sa spécialité.
  4. Attention aussi aux forums de discussion qui ne reflètent pas toujours la réalité de la chirurgie esthétique.
Share on Facebook0Google+0Email to someoneTweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 18 =

Rappel immédiat

×
To Top