Gynécomastie Tunisie: Chirurgie du corps

Video témoignage

Qu’est ce que la gynécomastie :

La gynécomastie est l’hypertrophie des seins chez l’homme. Elle survient généralement à la puberté et il existe deux formes de gynécomastie : la forme glandulaire et la forme graisseuse

Correction de la Gynécomastie par résection chirurgicale :

En quoi consiste l’intervention :

Pendant la puberté il existe dans certains cas un déséquilibre hormonal entre les hormones féminines et les hormones masculines, cette situation aboutit à la croissance anormale de la glande mammaire chez l’homme. La gynécomastie glandulaire nécessite une résection chirurgicale ; cette technique chirurgicale consiste en l’ablation de la glande par une incision chirurgicale péri-aréolaire. Une gynécomastie dure en moyenne entre 20 et 45 minutes.

Y-a-t-il des cicatrices et où se situent-elles :

Lors de l’ablation de la glande et/ou de la graisse mammaire, une incision péri-aréolaire est pratiquée. La cicatrice étant cachée dans la limite de l’aréole, elle est donc très peu visible.

Correction de la gynécomastie : les modalités pré opératoires :

Si le patient est âgé de plus de 45 ans ou s’il présente des maladies cardiaques, le chirurgien esthétique procède à des tests spécifiques.

Dans le cas précis où le patient présente une maladie cardiaque, il doit avoir l’aval de son interniste ou de son médecin spécialiste notamment quand il présente une baisse de tension ou autres.

Les patients anémiques ne peuvent pas bénéficier d’une liposuccion (technique chirurgicale pratiquée lors de la correction de la gynécomastie quand le patient présente un excès de graisse).

Le patient veillera à suivre les conseils de son chirurgien esthétique quant à son hygiène de vie pré opératoire.

Correction de la gynécomastie : les autres formalités :

Votre intervention chirurgicale de correction de la gynécomastie qui se déroule dans une clinique agréée peut durer plus ou moins 2 heures.

Vous êtes sous anesthésie générale durant l’intervention. Toutefois, une anesthésie locale sous sédatif est parfois pratiquée.

Un ensemble d’appareillages de contrôle est branché en vue de surveiller votre état général.

Quelle est la durée d’hospitalisation et du séjour :

Une hospitalisation de 24h est nécessaire. Le séjour est de 4 à 5 jours.

L’anesthésie générale est-elle inévitable :

La résection chirurgicale se pratique le plus sous anesthésie générale. Une anesthésie locale est toutefois possible.

A partir de quel âge peut-on pratiquer une résection chirurgicale :

Pour ce type d’intervention ce qui compte le plus ce n’est pas l’âge, mais la capacité de la peau à se rétracter. Seul un examen minutieux de la peau permettra au chirurgien de juger du bien-fondé de la technique utilisée.

Quand peut-on apprécier le résultat final :

Si les premiers résultats sont visibles dès le 3ème mois, il faut toutefois attendre 6 mois à 1 an avant de pouvoir juger des effets définitifs.

Une gynécomastie par résection peut-elle être associée à d’autres actes esthétiques :

Lorsqu’une composante graisseuse s’associe à la composante glandulaire, le chirurgien débute par une lipoaspiration de la graisse et effectue ensuite l’ablation de la glande mammaire. Dans certains cas, le chirurgien doit aussi remettre le mamelon en bonne position. Dans les cas extrêmes, il pratique en même temps une plastie mammaire.

Quelles sont les suites post-opératoires :

Le port d’une ceinture de maintien est préconisé pendant 1 mois. Un œdème et un gonflement apparaissent sur les zones aspirées à partir du deuxième jour. Les œdèmes diminuent progressivement pour disparaître au bout de 3 mois. Les bleus s’estompent au bout d’une vingtaine de jours. Un engourdissement des régions traitées peut être ressenti, il cesse après quelques jours. Les douleurs de type courbatures sont soulagées par la prescription d’antalgiques. Un arrêt de travail d’1 semaine est nécessaire selon l’étendue de la lipoaspiration. Les activités sportives intenses et les efforts importants doivent être évités pendant 2 mois.

Quels sont les soins post-opératoires :

Les plaies doivent être lavées avec du savon. Lors du séchage il est important de ne pas les frotter. Le port de vêtements amples et légers est fortement conseillé. L’application d’un soin hydratant permettra d’assouplir la peau (sur conseil du chirurgien).

Gynécomastie par liposuccion :

En quoi consiste l’intervention :

La gynécomastie graisseuse est traitée par lipoaspiration. Une lipoaspiration est une technique chirurgicale qui consiste à aspirer les amas graisseux à l’aide de fines canules introduites sous la peau. En aspirant les graisses localisées au niveau des seins, la lipoaspiration permet un remodelage de la forme du torse chez l’homme. Bien qu’elle soit banalisée depuis ces dernières années, elle constitue une intervention complexe nécessitant le savoir-faire d’un chirurgien plasticien qualifié et expérimenté. Une gynécomastie dure entre 20 et 45 minutes.

Y-a-t-il des cicatrices et où se situent-elles :

Lors d’une lipoaspiration le chirurgien utilise de fines canules, dont l’introduction dans la peau provoque des micros incisions de 3 à 4 millimètres. En étant pratiquées dans les plis naturels de la peau, les incisions ne laissent pas de cicatrices visibles.

Quelles sont les modalités pré-opératoires :

Le patient doit en premier lieu répondre à un questionnaire précisant tous ses antécédents médicaux et chirurgicaux. Le bilan pré-opératoire est prescrit en fonction des réponses apportées par le patient. Le diagnostic de gynécomastie nécessite une échographie pour connaître la forme graisseuse ou glandulaire. Notez que le diagnostic qui est effectué à distance risque de changer au moment de la consultation et d’alourdir ou d’alléger l’indication chirurgicale.

Quelles sont les autres formalités :

Le patient est vu en consultation pré-opératoire le jour de son arrivée ou le lendemain. Aucun médicament fluidifiant le sang ne doit être pris dans les 10 jours précédant l’opération, et il est indispensable de rester à jeun au moins 6h avant l’intervention.

Quelle est la durée d’hospitalisation et du séjour :

Une hospitalisation de 24h est nécessaire. Le séjour est de 4 à 5 jours.

L’anesthésie générale est-elle inévitable :

Une lipoaspiration se pratique le plus sous anesthésie générale. Une anesthésie locale est toutefois possible en cas d’aspiration légère.

A partir de quel âge peut-on pratiquer une lipoaspiration :

Pour ce type d’intervention ce qui compte le plus ce n’est pas l’âge, mais la capacité de la peau à se rétracter. Seul un examen minutieux de la peau permettra au chirurgien de juger du bien-fondé de la technique utilisée.

Quand peut-on apprécier le résultat final :

Si les premiers résultats sont visibles dès le 3ème mois, il faut toutefois attendre 6 mois à 1 an avant de pouvoir juger des effets définitifs d’une lipoaspiration.

Une gynécomastie par lipoaspiration peut-elle être associée à d’autres actes esthétiques :

Lorsque la peau est de mauvaise qualité, la lipoaspiration pourra être complétée par une remise en tension de la peau. Pour remettre le mamelon en bonne position, le chirurgien pratique une plastie autour du mamelon. Dans les cas extrêmes, il recourt à une plastie mammaire.

Quelles sont les suites post-opératoires :

Le port d’une ceinture de maintien est préconisé pendant 1 mois. Un œdème et un gonflement apparaissent sur les zones aspirées à partir du deuxième jour. Ils diminuent progressivement pour disparaître au bout de 3 mois. Les bleus s’estompent au bout d’une vingtaine de jours. Un engourdissement des régions traitées peut être ressenti, il cesse après quelques jours. Les douleurs de type courbatures sont soulagées par la prescription d’antalgiques. Un arrêt de travail d’1 semaine est nécessaire selon l’étendue de la lipoaspiration. Les activités sportives intenses et les efforts importants doivent être évités pendant 2 mois.

Quels sont les soins post-opératoires :

Les plaies doivent être lavées avec du savon. Lors du séchage il est important de ne pas les frotter. Le port de vêtements amples et légers est fortement conseillé. L’application d’un soin hydratant permettra d’assouplir la peau (sur conseil du chirurgien).

Nos dernières questions réponses

Peut-on s’exposer au soleil ?

L’application d’un écran total SPF 50+ est obligatoire, de même que le port d’un chapeau.

Quand peut-on se maquiller ?

Le maquillage est possible après une semaine.

Y a-t-il une perte de sensibilité ?

Oui, notamment après un lifting. La gêne peut durer 3 mois.

Peut-on nettoyer les paupières et les yeux ?

Oui. Il est recommandé de les nettoyer avec du sérum physiologique, et de ne pas se gratter. Il faut compter 1 mois pour obtenir le résultat escompté.


Commentaires

7 commentaires dans “Gynécomastie”
avatar

Qui je dois consulter pour une gynécomastie ?

Répondre
avatar

j’ai 15 ans et je souhaite corriger ma gynécomastie

Répondre
avatar

tout dépend de la cause de la gynécomastie.

Répondre
avatar

La gynécomastie peut-elle développer un cancer du sein chez l’homme?

Répondre
avatar

Les hommes atteintes de gynécomastie sont confrontés à un risque cinq fois plus élevé de développer un cancer du sein.

Répondre
avatar

Bonjour, aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu « une petite poitrine ». Je suis très complexé et je n’ose pas me mettre torse nu devant ma compagne ou même aller à la piscine avec mes deux filles.
De ce que j’ai pu lire sur le net, l’opération de gynécomastie par résection chirurgicale est celle qui m’est destinée. Est-ce vrai ?

Répondre
avatar

La gynécomastie est en effet la meilleure solution. Elle peut être traitée par résection chirurgicale, il s’agit de l’ablation de la glande mammaire par une incision chirurgicale péri-aréolaire. Cette technique peut être, également, accompagnée d’une petite liposuccion pour aspirer les amas graisseux. Lorsque les deux techniques sont combinées on parle de gynécomastie complète.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 7 =

Rappel immédiat

×
To Top