La blépharoplastie pour un regard rajeuni

11 Déc 2015

Si à 20 ans, les sourcils sont horizontaux et les paupières bien pleines, au fil des années la production de collagène, de fibres élastines, d’acide hyaluronique et de sébum diminue. Résultat : la peau des paupières supérieures devient moins tonique, élastique, l’épiderme s’assèche et se froisse.

blépharoplastie

Sous l’effet de la pesanteur et du processus naturel du vieillissement, la queue des sourcils a aussi tendance à chuter, ce qui aggrave l’affaissement des paupières et donne un air triste, fatigué et vieux au regard.

Si les crèmes conçues pour préserver l’éclat et la jeunesse du contour de l’œil s’avèrent efficaces, passée la quarantaine leur action anti-âge ne peut plus agir sur un relâchement cutané et musculaire prononcé.

Parmi les solutions qui marchent, la blépharoplastie constitue une technique efficace contre les paupières qui présentent un excès de peau ou de graisse important. Mais à quels résultats peut-on s’attendre avec cette technique chirurgicale ?

En pratique, le geste chirurgical consiste à supprimer l’excès cutané et graisseux qui alourdit la paupière supérieure. Pour éviter de créer un œil creux ou rond, le chirurgien esthétique doit bien gérer les volumes, de façon à ne pas ôter trop de peau et de gras sur les paupières.

En cas de retrait de graisse trop important, le chirurgien esthétique peut rajouter de la graisse pour uniformiser l’œil dans son ensemble. Si des poches sont présentes sous l’œil, le geste chirurgical consiste à vider à minima la graisse présente dans les cernes, de manière à supprimer la boursouflure le plus naturellement possible.

Un léger lifting temporal permettra de remonter une queue de sourcil qui tombe.
La combinaison de ces deux techniques chirurgicales (blépharoplastie et lifting temporal) est intéressante, car elle permet d’apporter au visage les caractéristiques majeures de la jeunesse, à savoir une peau plus fraîche, des volumes bien redistribués, des traits plus harmonieux et légers.

Entretenir la tonicité des paupières après l’opération :

blépharoplastie1

  1. La pratique d’une gymnastique faciale de 5 à 10 minutes par jour permet de consolider les muscles du visage, d’adoucir la peau, lutter contre les rides, les cernes et les paupières tombantes.
  2. Lissez votre front en regardant droit devant vous, puis clignotez les paupières afin de descendre les sourcils.
  3. Fermez les yeux, en soutenant votre front d’une main pour qu’il reste lisse. Retirez votre main, puis baissez et remontez les sourcils sans plisser le front.
  4. Détendez votre regard en mettant une main sur la tête avec les doigts à plat sur le front.
  5. Remontez vos sourcils en les pressant assez forts. Refaites ce mouvement 5 fois. Si vous ressentez une douleur, limitez-vous à 2 ou 3 mouvements.
  6. Tonifiez vos paupières en posant le pouce sur le sourcil et l’index sur la paupière. Fermez les yeux et espacez les deux doigts. Expirerez et relâchez. Ce mouvement peut être réalisé à tout moment, à la maison, au bureau,…
Partager...Share on FacebookShare on Google+Email this to someoneTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × trois =

Rappel immédiat

×
To Top