Fermer

Mon conjoint, la chirurgie esthétique et moi

23 Jan 2018

Si pour certains, avoir recours à la chirurgie esthétique, c’est céder au diktat de la jeunesse éternelle, de la perfection esthétique, et donc une preuve de soumission à la pression sociétale, pour d’autres, bénéficier d’une chirurgie esthétique et savoir en parler ouvertement est une grande preuve de liberté. Parce que justement, on arrive à s’affranchir du regard de l’autre, et de son jugement pour chercher à se plaire à soi, d’abord !

Quand est-il de la réaction de votre partenaire, est-ce que la chirurgie esthétique peut-elle avoir des bienfaits sur un couple ? Telle est la question !

Mon couple à l’épreuve de la chirurgie esthétique

Nombreux sont les couples mariés ou non, parents d’un ou de plusieurs enfants qui se laissent aller, ne voyant pas le temps passer. Les kilos s’installent, les rides aussi et le mal-être vient petit à petit gagner du terrain. Certains conjoints ne se rendent pas compte que leur moitié vit une véritable épreuve face à elle-même, votre tendre moitié se renferme dans sa petite carapace et vous n’y faites pas vraiment attention, faute de temps, de stress, de responsabilités, d’enfants et j’en passe…

Mais voilà, il n’y a plus de marche en arrière possible, aujourd’hui il est temps d’entamer le changement ! Votre compagnon a de plus en plus de mal à se regarder dans la glace, à sortir, à s’amuser ou encore à se sentir aimer ? Vous devez surement l’aimer tel qu’il est, et vous ne voulez peut-être pas qu’il change, toutefois, il ne s’agit pas de vous désormais, mais bien de votre aimé. Ses nombreux complexes s’imprègnent à même sa conscience et le font plonger dans une dépression, difficile à traiter. Il s’agit donc, d’une profonde souffrance à laquelle il fait face seul depuis trop longtemps. La chirurgie esthétique s’avère être le moyen libérateur, permettant à votre âme sœur de retrouver le goût à la vie et de retrouver une estime de soi.

Il n’y a pas de règle universelle, chaque couple est unique et chaque couple réagira de façon très personnelle à l’annonce d’une intervention esthétique de l’un des deux partenaires. Pour certains, ce sera un sujet de discorde, aboutissant même à une séparation, tandis que pour d’autres ce sera plutôt une occasion de se rapprocher et de se dire « On veut certes vieillir ensemble, mais surtout BIEN vieillir ensemble ».

Apprendre à accepter les envies de changement de votre partenaire

Il est vrai que vous aimez votre compagnon et que vous la ou le voyez comme étant le plus bel être sur Terre. Toutefois, il arrive que ce dernier ou bien cette dernière, ne l’entende pas de la même oreille et qu’elle sombre dans un gouffre suite à ses accouchements, à sa nouvelle situation de femme ou bien d’homme au foyer, ayant pris des kilos, sans même s’en apercevoir.

Si, vous aimez votre conjoint, vous devez alors aussi accepter le besoin qu’il a de changer, de retrouver la personne avec qui vous avez débuté votre relation, son corps sain et sculpté d’antan. Alors, messieurs/mesdames si votre partenaire venez un jour à vous questionner à propos de son mal-être et du fait qu’il aimerait avoir recours à la chirurgie esthétique, ne faite surtout pas l’erreur de l’en dissuader. Cela ne ferait qu’empirer la situation et le pousser à se renfermer encore plus.

Votre rôle est de l’aider à passer le cap, à l’accompagner au cours de ses consultations avec son chirurgien esthétique, afin de le soutenir et de comprendre le déroulement de l’intervention. Quelquefois, il peut aussi arriver que l’un des partenaires essaie de remodeler l’apparence de sa moitié en lui suggérant l’idée d’une poitrine plus généreuse par exemple.

Or une telle décision, intime, doit émaner d’un sentiment et d’un besoin personnel. Il doit s’agir d’un processus intime, fortement et librement souhaité,  pris en connaissance de cause.

La leçon à retenir de tout cela est qu’il faut aimer son partenaire tel qu’il est, ça s’est sûr ! Toutefois, s’il n’est pas bien dans sa peau, il faut être compréhensif et l’aider à entreprendre ses démarches aussi bien en chirurgie esthétique, à entamer un régime, des exercices physiques ou autres…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 + seize =

Rappel immédiat

×
To Top