Fermer

Prothèses mammaires et lipofilling: atouts et limites de ces chirurgies esthétiques

01 Nov 2018
[ssba]

De nos jours, la chirurgie esthétique n’est plus un luxe qu’on ne peut nullement s’offrir. Bien au contraire, les interventions chirurgicales qui ont pour dessein d’embellir le corps n’ont cessé de proliférer et le nombre d’opérations du visage et de la silhouette est monté en crescendo depuis le  début de ce siècle.

Les femmes qui souhaitent se refaire les seins tout en gardant un aspect naturel peuvent opter soit pour la pose de prothèses mammaires qui épousent parfaitement la forme des seins, soit pour le lipofilling mammaire.

Avant de franchir le pas, il est essentiel voire primordial de s’interroger sur l’intervention et le mode opératoire qui convient le mieux aux attentes de la patiente. A cet effet, nous allons nous intéresser de près à l’augmentation mammaire par prothèses et par lipofilling puisque ces deux interventions se dressent en tête de liste quant aux opérations esthétiques les plus sollicitées par la gent féminine.

Qu’est-ce qu’un lipofilling des seins ? En quoi est-ce différent de l’implant mammaire ?

A la différence des prothèses mammaires, le lipofilling est l’augmentation des seins par injection de graisse autologue prélevée chez la patiente. Cette intervention s’adresse aux femmes qui ont une petite poitrine et qui souhaitent augmenter le volume de leurs seins de la façon la plus naturelle possible. Pendant l’acte chirurgical a lieu l’introduction d’un tube creux de deux millimètres qui sera glissé sous la peau du sein et qui va permettre de déposer les cellules graisseuses pour augmenter le volume des seins. Cette opération nécessite une anesthésie générale et n’engendre généralement pas de cicatrices visibles.

Par ailleurs, et pour être une parfaite candidate à cette opération, il faut répondre à un certain nombre de critères: tout d’abord, il faut que la patiente ait un surplus de graisse dans différentes parties du corps tel que le ventre, les cuisses ou les genoux. De plus, la patiente doit comprendre qu’il s’agit d’apporter un petit volume par rapport aux implants.

En quoi consiste l’intervention? Le principe est de débarrasser la patiente de l’amas graisseux ou graisse localisée en la prélevant et réinjectant dans la zone ciblée, à savoir les seins. Traitée puis réinjectée, cette graisse dite autologue ne représente aucunement le risque de rejet immunologique puisqu’il n’y a point de corps étranger dans l’organisme.

Pouvant être une excellente alternative pour regalber la poitrine, le lipofilling mammaire, comme toute intervention chirurgicale, peut avoir des limites pouvant être décisives lors du choix de cette opération.

Les inconvénients du lipofilling des seins et si on en parlait ?

A l’instar des prothèses mammaires dotées d’une grande longévité et moins sensibles aux variations de poids, le lipofilling des seins représente certaines limites quant à la durabilité et l’exactitude du résultat. En effet, il y a un inconvénient non négligeable qu’il faut prendre en considération à savoir: le risque de disproportion. C’est à dire qu’il faut constamment surveiller son poids suite à l’injection de graisse afin d’éviter toute possibilité d’asymétrie des seins. Ceci a pour origine le fait que lorsque vous perdez ou que vous prenez du poids, votre poitrine peut s’affaisser et sera affectée au même titre que l’ensemble de votre corps.

Autre inconvénient du lipofilling, c’est que l’intervention ne s’adresse nullement aux femmes minces qui n’ont pas un excès de graisse pouvant être prélevée pour combler les zones creuses. Il faut également prendre en considération que cette chirurgie mammaire ne permet d’atteindre qu’un petit volume par rapport aux prothèses mammaires: un bonnet ou deux au maximum à condition d’avoir un stock suffisant de graisse.

En effet, la patiente peut être amenée à se faire opérer une seconde fois pour pouvoir atteindre le volume et la taille souhaités à condition bien-sûr qu’elle ait la quantité de graisse suffisante. Il convient également de signaler la possibilité de développement de kystes huileux, sans oublier la présence de calcifications microscopiques pouvant être prises pour des tumeurs mammaires lors d’une mammographie.

Pourquoi les patientes se tournent vers l’implant mammaire plutôt que l’injection de graisse?

Il n’est de secret pour personne que se faire refaire les seins est une solution radicale aux multiples complexes de la gent féminine. Qu’il s’agisse de prothèses mammaires ou de lipofilling des seins, chacune de ces interventions chirurgicales est destinée à faire le bonheur des femmes qui se trouvent insatisfaites de la taille de leur poitrine. Les patientes qui se tournent de plus en plus vers les prothèses ont bien des raisons de choisir cette intervention en particulier.

En effet, les implants mammaires ont fait leur preuve depuis bien longtemps et sont jugés meilleurs vu qu’ils ne présentent quasiment pas de risques, à condition bien-sûr de se fier aux compétences d’un grand chirurgien.

Une grande majorité des femmes préfèrent se tourner vers l’implant mammaire pour avoir un décolleté généreux et garantir un résultat exact et viable. Il est à noter que les prothèses ont une durée de vie qui peut s’étendre à 10 voire 15 ans.

Outre la durabilité, l’un des principaux avantages de la pose d’implants mammaires en silicone est de garantir un résultat naturel tout en prodiguant le volume souhaité.

En optant pour les prothèses mammaires, la patiente peut être sûre d’obtenir une belle poitrine et surtout un joli décolleté en toute circonstance. Il convient de signaler qu’il y a deux formes de prothèses mammaires,: l’implant de forme anatomique ou ronde.

La différence entre ces deux implants?  Remplie de gel en silicone, la prothèse anatomique s’adapte à toutes les morphologies et donne un résultat très naturel. Principal inconvénient: la possibilité de rotation de la prothèse qui peut tourner sur elle-même. Quant à la prothèse ronde, elle peut être remplie de sérum physiologique ou de gel en silicone et apporte un grand volume à la partie supérieure de la poitrine, ce qui donne un effet pigeonnant très apprécié par les patientes.     

Le choix n’est pas arbitraire, il se fait principalement en fonction de la forme des seins et du résultat espéré. Ce dernier dépend également de la corpulence, de l’hauteur du sein et la base mammaire. C’est seulement après une consultation avec votre chirurgien que vous pouvez être fixé dans votre choix.  
Vous devez également savoir que pour toute chirurgie mammaire, il est impératif de faire une mammographie régulière chaque année pour détecter toute anomalie. Evidemment, toute décision de se faire opérer doit émaner d’une mûre réflexion afin de cerner au préalable ses attentes et exigences. Vous pouvez être mise en relation avec un chirurgien plasticien qui pourra déterminer  le type d’intervention et la technique chirurgicale qu’il vous faut.  

[ssba]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rappel immédiat


  • Svp prouvez que vous êtes un humain en sélectionnant Le Coeur.
×
To Top